Augmentez le taux de conversion de vos pages de destination de 83,23%

Lire l'article

 

Tout spécialiste du marketing B2B avisé souhaite augmenter les taux de conversion et les leads. Et vous pouvez commencer par repenser vos pages de destination.

Votre page de destination est le point d’appui précis où vous allez soit convertir un bateau de visiteurs, soit au contraire être complètement déçu. Par conséquent, c’est l’un des domaines les plus critiques sur lequel vous devez vous concentrer dans votre marketing numérique.

Pour autant, ridiculement, pour chaque 92 euros dépensés pour acquérir des clients, seulement 1 euro est dépensé pour les convertir. Pensez-y. Disons qu’un spécialiste du marketing B2B vise à stimuler les téléchargements de livres blancs. Il dépense 92 fois plus d’argent pour attirer les clients potentiels sur une page Web que pour s’assurer qu’ils effectuent l’action souhaitée, à savoir remplir un formulaire et télécharger leur publication. C’est comme si vous invitiez des gens à une fête et qu’ils se présentaient à votre porte d’entrée pour constater que la porte était bloquée. C’est tout simplement dingue !

 

Repenser votre appel à l’action

Quel est l’objectif de votre page de destination ? Il peut s’agir d’amener les prospects à s’inscrire à un essai gratuit, à s’inscrire à un webinaire ou à télécharger un livre blanc. Le lead a très probablement besoin de remplir un formulaire.

Donc, ne leur donnez pas d’autre choix. Supprimez toute navigation sur la page de destination. Ces parcours utilisateur supplémentaires ne sont non seulement pas nécessaires, mais ils distraient votre public de la tâche à accomplir et nuisent à vos performances de conversion. Ne donnez pas d’autre choix au lead que de remplir le formulaire. Cela rend l’étape suivante claire comme de l’eau de roche, et augmentera votre taux de prospects.

Ainsi, assurez-vous que l’appel à l’action est évident et direct. Par exemple, un gros bouton d’appel à l’action coloré ou une flèche indiquant la direction à suivre.

Faites en sorte que le texte du bouton d’appel à l’action soit aussi descriptif que possible. Dans l’exemple ci-dessous, Square utilise le texte « Obtenez un lecteur de cartes gratuit ». C’est évidemment beaucoup plus efficace que « Soumettre » ou « Commencer ».

Et n’oubliez pas de prendre en compte la couleur de votre bouton d’appel à l’action. Testez différentes couleurs, mais n’oubliez pas que les couleurs contrastées ont tendance à être comparativement plus performantes. En d’autres termes, si votre page est déjà dominée par la couleur verte, essayez un bouton d’appel à l’action rouge (par exemple) plutôt que vert, même si le vert serait plus homogène du point de vue du design.

 

Repensez votre message

Présentez vos pages de destination à une personne qui ne connaît absolument pas votre entreprise. Comprend-elle ce que vous proposez et pourquoi ? Si ce n’est pas le cas, prenez du recul et répondez à ces questions.

Quel est le point douloureux spécifique de votre public, et comment votre produit ou votre service va-t-il l’éliminer ? Comment allez-vous améliorer leur vie professionnelle ? Comment pouvez-vous vous connecter à un niveau émotionnel avec votre public ?

Le message de la page de destination doit se concentrer sur votre lead. Ils ont un problème, ils vous ont trouvé, et ils veulent une solution. Ils pensent à eux-mêmes, donc vous devez le faire aussi.

La page de destination doit être centrée sur votre lead. Par exemple, une start-up est en cours d’acquisition, et elle cherche une data room virtuelle pour stocker sa documentation sensible. L’entreprise de data room virtuelle ne propose pas seulement un endroit pour sécuriser des documents Word. Elle propose plutôt quelque chose de beaucoup plus important, avec des ramifications juridiques et financières significatives. Elle propose un moyen de faciliter un processus de fusion et d’acquisition plus rapide et sans stress, en offrant à l’entreprise une protection complète de ses informations financières et de propriété intellectuelle sensibles. Dans ce scénario, il leur serait judicieux de tester des messages autour de ces types d’avantages.

 

Repenser ce dont vous avez besoin de la part de vos leads

Renforcez votre formulaire ! Les gens n’aiment généralement pas donner leurs informations personnelles ; certains peuvent même aller jusqu’à fournir un faux nom.

Donc, repensez-y. De quoi avez-vous VRAIMENT besoin de leur part au départ ?

Est-ce que vous pouvez récupérer des informations supplémentaires plus tard dans le cycle de vente ? Par exemple, pouvez-vous demander uniquement une adresse e-mail ? Puis, une fois que vous l’avez, envoyez des emails utiles au prospect, construisez une relation, puis demandez des informations supplémentaires. Il sera beaucoup plus ouvert à fournir des détails une fois la confiance gagnée. Cette méthode s’appelle le profilage progressif, et c’est un moyen formidable de construire une base de prospects complète, pour laquelle vous pouvez recueillir plusieurs informations démographiques et psychographiques tout au long du processus de vente.

Ne perdez pas de vue que, quelle que soit la brièveté de votre formulaire, les prospects peuvent toujours hésiter à saisir leurs informations. Pour apaiser leurs inquiétudes, parlez de vos engagements en matière de confidentialité. Pas seulement un lien vers votre ennuyeuse politique de confidentialité. Au contraire, indiquez-le directement sur la page de renvoi. Comment comptez-vous utiliser (ou ne pas utiliser) leurs informations ? Et pour gagner encore plus leur confiance, incluez des icônes de sécurité, des logos d’association et des témoignages de clients.

En fin de compte, la façon dont vous intégrez tous ces conseils d’optimisation des conversions changera vos résultats. Donc, testez, testez, testez. Analysez les résultats, puis testez, testez, testez encore. Comme pour les poids et haltères, plus vous en faites, plus vous devenez fort. Continuez donc à optimiser vos pages de renvoi pour obtenir des taux de conversion faramineux qui feront sourire votre PDG jusqu’aux oreilles.

Découvrez plus d'articles

Augmentez le taux de conversion de vos pages de destination de 83,23%