Immersion dans le génie du design de John Maeda

Lire l'article

 

Nous vous invitons à vous laisser aller aux pensées scientifiques, philosophiques, merveilleusement créatives et très pragmatiques de John Maeda. Diplômé du MIT et de l’Institut universitaire d’art et de design de Tsukuba, M. Maeda a été directeur associé du laboratoire des médias du MIT et a enseigné les arts et les sciences des médias ainsi que la conception et l’informatique. Il est ensuite devenu président de la prestigieuse Rhode Island School of Design. Il est maintenant associé de conception pour Kleiner, Perkins, Caulfield et Byers, et président du conseil consultatif de conception pour eBay. Donc, préparez-vous à faire travailler votre cerveau. Asseyez-vous. Regardez. Réfléchissez aux paroles de Maeda. Profitez-en !

 

Les lois de la simplicité

Prenez connaissance des réflexions de Maeda sur la simplicité et la complexité : il est l’auteur u livre intitulé Les lois de la simplicité, pour comprendre la vie. Insistant sur le fait que si les êtres humains aiment la complexité, ils sont en même temps profondément liés à la notion de simplicité. Il partage également sa conviction selon laquelle  » la simplicité consiste à vivre la vie avec plus de plaisir et moins de souffrance. « 

 

Inspiration tout autour de nous

L’inspiration peut venir de n’importe où et l’une des sources d’inspiration les plus riches provient directement de ce qui nous entoure déjà. Nous apprenons que les animateurs étudient leur vie quotidienne plutôt que d’entreprendre d’autres types de recherches plus abstraites ou théoriques pour leurs animations. Maeda nous encourage à reconnaître l’importance des connaissances culturelles locales telles que les histoires, les valeurs et les idées des gens ordinaires et à ne pas craindre l’échec, car les deux peuvent conduire à un sentiment d’émerveillement.

 

Technologie, design et art

Une combinaison de l’ancien et de la nouveauté peut conduire à de grandes choses. Le contenu peut être modifié de façon spectaculaire si nous modifions sa forme. L’art consiste à poser des questions. Maeda, formé aux arts, en mathématiques et en technologie, aborde ces sujets et bien d’autres encore. Il discute des liens entre la technologie, le design, l’art et la capacité à diriger, puis affirme que la plus grande question qui se pose à nous est de savoir comment nous allons aborder le leadership.

 

Un monde de personnes

Qu’il s’agisse de parler des styles de direction (ceux qui préfèrent maintenir l’ordre contre ceux qui s’épanouissent dans la prise de risques ; ceux qui travaillent de manière hiérarchique contre ceux qui établissent des réseaux et des collaborations ; ceux qui ne sont pas à l’aise dans le monde de l’entreprise. Ceux qui établissent des réseaux et des collaborations ; etc.) ou de la relation entre la technologie et l’art, Maeda revient sans cesse à la notion que tout notre travail prend place dans un monde de d’êtres humains et que l’humanité compte.

 

L’art de la fabrication critique

Dans une chasse à la compréhension du design, Maeda parle à la fois de confort et d’émerveillement. Si le design consiste à atteindre la familiarité, il s’agit aussi d’être nouveau. Il n’intimide pas, tout en présentant suffisamment de zones d’ombre pour rester intrigant. Les artistes et les scientifiques sont tous attirés par le mystère, par l’élaboration de questions et l’invention de matériaux parce qu’ils cherchent à comprendre les aspects de notre existence. Ils regardent le monde avec un œil vif et analytique : la fabrication critique (d’un dessin ou d’un objet) représente une forme d’enquête critique.

Découvrez plus d'articles