L’importance d’une solution de paiement efficace sur les marketplaces en ligne

Lire l'article

Le commerce en ligne est en plein essor. De plus en plus d’entreprises se lancent sur les marketplaces telles qu’Amazon, Cdiscount ou Fnac pour vendre leurs produits. Cependant, proposer une expérience client satisfaisante sur ces plateformes passe par une solution de paiement efficace et sécurisée, conforme aux réglementations.

 

Les marketplaces, canaux de vente privilégiés pour les e-commerçants

 

Les marketplace B2B sont devenues incontournables pour les vendeurs en ligne. En effet, elles leur offrent une vitrine exceptionnelle pour leurs produits avec un fort trafic existant. De plus, elles permettent de bénéficier de leur logistique et solutions de paiement déjà en place. Néanmoins, malgré ces avantages certains pour booster ses ventes, vendre sur les marketplaces demande de s’adapter aux exigences des plateformes en termes de commission, de service client ou encore de politique de retour. Les e-commerçants doivent ainsi trouver le bon équilibre entre visibilité accrue et marge conservée.

 

L’importance de solutions de paiement efficaces

Sur les marketplaces en ligne, la qualité de l’expérience de paiement est primordiale pour rassurer les acheteurs et transformer les visiteurs en clients. En effet, des études montrent que près de 70 % des paniers sont abandonnés à cause de problèmes au moment du règlement. De plus, avec la démocratisation des smartphones, les consommateurs sont de plus en plus exigeants sur la fluidité et la simplicité du tunnel d’achat. Ils s’attendent maintenant à pouvoir payer en quelques clics depuis n’importe quel appareil. Par conséquent, les e-commerçants se doivent de proposer un maximum d’options de paiement pour répondre aux attentes des clients : cartes bancaires, PayPal, portefeuilles électroniques, cryptomonnaies ou paiement en plusieurs fois. L’ergonomie et la sécurisation des transactions sont aussi des enjeux clés.

 

Se mettre en conformité avec la réglementation européenne

 

Vendre en ligne en 2023 implique de respecter des réglementations strictes, notamment le RGPD sur la protection des données personnelles. En cas de manquement, les sanctions peuvent être lourdes, avec des amendes représentant jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires. En outre, depuis 2021 et l’entrée en vigueur de la DSP2, les banques doivent systématiquement authentifier leurs clients pour valider les paiements en ligne. Cette directive renforce la sécurité, mais complexifie le tunnel d’achat et peut décourager certains acheteurs. Les e-commerçants doivent ainsi s’assurer que leur solution de paiement est parfaitement compatible DSP2. Certaines fintechs proposent d’ailleurs des solutions innovantes comme le PSD2-SCA Exemption pour simplifier l’authentification tout en restant conformes.

Découvrez plus d'articles